Tourisme

Informations générales
Plus d'informations
Distances entre les villes syriennes

Drapeau et Hymne National

Les Villes Syriennes

Provinces du sud

Damas
Les monuments de Damas
Campagne de Damas

Provinces du
centre et de l'ouest

Homs
Palmyre
Hama
Apamée
La côte Syrienne
Stations estivales
Stations Historiques

Provinces du
nord et de l'est

Alep
Raqa
Deir Ezzor

 


Disons en simplifiant que la zone côtière en Syrie est composée de plages infinies et de vertes montagnes. Couvertes de forêts et de maquis, ces dernières ponctuent les rivages et inclinent leurs pentes douces vers la mer om pins et chênes viennent caresser l'eau vive. De sorte qu'il est difficile de savoir où finit la mer et où commence la montagne. La côte offre sans interruption ce même spectacle depuis Ras Al Bassit au nord jusqu'à Tartous au sud.

  • Les Plages:

La côte syrienne s'allonge sur plus de 175 kms. Elle offre des plages innombrables avec leur sables fin, leurs eaux qui ne connaissent pas la pollution, leur atmosphère admirable et leur ciel pur et lumineux.
 

Ras Al Bassit :

Situé à 40Kms au nord de Lattaquié, il est l'un des plus beaux sites de la côte Méditerranéenne : golfe immense, calmes étendues d'eau bleu turquoise, sables purs... l'ensemble est encadré de collines et de montagnes verdoyantes. Sur les pentes, à l'ombre des futaies s'éparpillent chalets, campements et restaurants qui avec les cafés de bord de mer complètent l'agrémentde ce merveilleux cadre naturel.

  • Lattaquie:

  • Lattaquié est le port principal de la Syrie en Méditerranée (186 kms au sud ouset d'Alep). Depuis les temps les plus anciens elle a été un port important et elle est l'une des cinq villes fondée par Séleucos Nikator au III° siècle avant J.C., qui lui donna le nom de sa mère Laodicée. Mais la ville n'a conservé que peu de choses des siècles passés. Seule a subsisté dans sa partie sud une partie (quatre colonnes et un arc) d'un grand monument romain remontant à Septime Sévère. Il existe aussi un bel édifice Ottoman qu'on appelait Khan Eddukhan devenu aujourd'hui l'un des musées syriens les plus importants.
    En plus de son importance économique en tant que poumon vital pour la Syrie . Lattaquié agit dans le secteur touristique avec un dynamisme remarquable. Elle constitue en effet un pôle très attractif pour les vacanciers en quête de bain de mer et de promenades. Elle est aussi un point de départ pour les excursions à travers la Syrie côtière que ce soit vers les plages ou vers les montagnes boisées qui longent la côte.
    Il faut signaler que près de Lattaquié à 16kms au nord on trouve l'un des sites historiques les plus célèbres dans le monde. Il s'agit de Ras-Shamra siège de la Royauté d'Ugarit qui du XVI° au XII° siècle avant J.C. connut son âge d'or tant au plan de l'organisation administrative qu'au plan de la culture de la diplomatie, du droit de la religion et de l'économie. C'est Ugarit qui offrit à l'humanité cette extraordinaire création que fut le premier alphabet du monde. Cet alphabet d'Ugarit, auquel les langues occidentales doivent d'exister, est gravé sur un cylindre en argile séchée dont l'original est conservé au Musée National à Damas.Il est possible cepandant de se procurer une copie de ce chef d'oeuvre sur les lieux mêmes où subsistent les vestiges de cette civilisation. Les musées de Lattaquié, de Damas, d'Alep, et de Tartous exposent aussi les trésors découverts ici : sculptures, bijoux, documents...

    Citons par ailleurs à 28 Kms au sud de Lattaquié le vilage côtier de Jablé port antique, qui possède un important théâtre romain pouvant contenir sept mille spectateurs. Près de Jablé se trouveTal Soukas qui livra des antiquités, aujourd'hui conservées dans les musées de Damas et de Tartous.

    • Baniyas:

    Située à 55Kms au sud de Lattaquié, Baniyas était un ancien port phénicien. Connue à l'époque grecque sous le nom de Balanea elle était célèbre pour ses vergers et ses jardins innombrables ainsi que pour ses exportations de bois. Ce port est aujourd'hui réputé comme étant un débouché important pour le pétrole.

    • Tartous :

    C'est le deuxième port syrien sur la Méditerranée située à 90 kms au sud de Lattaquié. A l'époque phénicienne elle s'appelait Antaradus et devint Tartose sous les Byzantins. Les croisés en firent une base militaire importante et un port principal pour leur approvisionnement. Aussi y construit-on une citadelle, des remparts et des tours fortifiées. Saladin reprit la ville en 1188, son puissant donjon devait tomber ultérieurement lorsque ses défenseurs prirent la fuite par une poterne secrte reliée à un souterrain conduisant directement à la mer. Cette porte est encore visible au pied du donjon.

    • Arwad :

    Elle est l'unique ile de Syrie, visible depuis Tartous à laquelle elle fait face. Toutes deux sont soeurs, soeurs dans l'histoire, soeurs dans la vie. Au temps des Cananéens elle constituait un royaume autonome appelé Arados. De nombreux textes anciens parlent de son importance commerciale et maritime. En contrepartie de son approvisionnement en eau potable l'ile autorisait les gens de la côte à venir se réfugier lors des attaques assyriennes et notamment celle de Amrit. On sait que cette dernière située au sud de Tartous, porte encore son nom antique, mais n'a conservé de ses monuments anciens qu'un temple unique remontant au V° siècle avant J.C , ce temple sculpté dans le roc est entouré d'eau.
     

     

    © Copyright 1997- 2009 New World Design - Webmaster@visit-syria.com