Tourisme

Informations générales
Plus d'informations
Distances entre les villes syriennes

Drapeau et Hymne National

Les Villes Syriennes

Provinces du sud

Damas
Les monuments de Damas
Campagne de Damas

Provinces du
centre et de l'ouest

Homs
Palmyre
Hama
Apamée
La côte Syrienne
Stations estivales
Stations Historiques

Provinces du
nord et de l'est

Alep
Raqa
Deir Ezzor

 

Alep est la capitale de la Syrie du nord (350 kms la séparent de Damas). Elle plonge des profondes racines dans un passé qui remonte à la préhistoire. On dit qu'Abraham passa par Alep, dressa son camp sur sa plus haute colline (où se trouve aujourd'hui la forteresse) et pour traire, là, sa vache rousse; d'où le nom d' "Alep la rousse " qu'on donne à cette ville.

C'était une métropole florissante depuis le IIIe millénaire av. J. C et elle demeura tout au long des siècles une cité peuplée, tres urbanisée et jouissant d'une grande considération, cela elle le doit à sa position stratégique : position qui lui permit aussi de jouer un rôle particulier dans l'histoire de la région depuis les Royaumes Accadiens et Amourites jusqu'aux temps modernes. Alep est en effet au croisement d'importantes routes commerciales dans la Syrie du nord. De sorte qu'elle était devenue la clé des échanges entre la Mésopotamie d'une part , la Syrie, la Palestine et l'Egypte d'autre part : autrement dit entre l'orient et l'occident.
 

CIRCUIT TOURISTIQUE :

La Citadelle:

Elle se dresse au milieu de la ville et la domine du haut de ses cinquante mètres . On dit que les ruines des civilisations anciennes se sont ajoutées, les unes aux autres jusqu'à donner cette haute colline qui eût dans toutes les époques une importance sytratégique et militaire extrême.
Ce fut Sayf ad-Dawla al Hamdani qui ordonna son édification. De part son style architectural unique, fait de rigueur et de beauté, elle est considérée comme l'une des plus importantes constructions militaires arabo-musulmanes.

Les remparts:

Les remparts d'Alep remontent aux époques islamiques et comptent parmi les plus beaux de l'architecture militaiure de ces périodes. Une partie de ces remparts ainsi que quelques unes de leurs portes existent encore : porte de Qansarin, porte de Lattaquié, Bab al Hadid etc ... Tout comme les remparts, elles avaient été édifiées et restaurées à des époques différentes.

Souks et Khans et commerces:

Les anciens souks couverts d'Alep, qui se développent sur plus de dix kilomètres, sont les premiers des villes arabo-musulmanes par la beauté, les dimensions et l'authenticité. Ils se distinguent par leurs voûtes en berceau et leurs énormes coupoles qui protègent les passants de canicules de l'été des froids de l'hiver et de ses pluies.

Autres visites digne d'interet:

- Le Musée national : il contient les vestiges de l'Orient et les chefs d'oeuvre artistiques des époques arabes anciennes de Amarit et de Canaan. Les documents et les objets relatifs aux civilisations d'Ebla et Mari sont particulièrement important.
- Le Musée des Arts et Traditions Populaires
- La grande mosquée construite à l'époque Omeyade sur le modèle de la mosquée de Damas.
- Quelques Médersas anciennes, des églises, des mosquées, des hammams ainsi que des maisons anciennes qui ont fait la réputation d'Alep et dont quelques unes, tel le siège du consulat de Venise où existent tant d'objets précieux et de si belles décorations, remontent au XV° siècle.
- Hammam Annasri

Qala'at Samaan (St. Simeon):

Située à 60 Kms au nord ouest d'Alep. Elle est l'une de ces villes mortes qui sont éparpillées à travers la Syrie. Elle porte le nom de Saint Siméon, l'ermite à la colonne, qui vécut la plus grande partie de sa vie dans le renoncement et la prière assis en haut d'une colonne.

A visiter: Eglise Aqlb Louza (Province d'Idlib), Site d'Ebla (Tall Mardikh - Province d'Idlib)

Al Rasafa:

Elle est située au sud de l'Euphrate dans la partie nord du désert de Syrie, à 170 kms au sud-est d'Alep et à 30 kms au sud de la route reliant Alep et Raqa.
Ar Rasafa fut le palais dans lequel résida Hicham Ibn Abdelmalek, troisième Calife Omeyade. Le règne de ce prince était qualifié de règne d'or en raison de l'intérêt qu'il portait qu réalisations monumentales et aux arts. Il construisit un nombre de châteaux dans diverses régions de Syrie. Préfèrant la vie simple, c'est dans le désert de Ar Rasafa qu'il vivait le plus souvent ; c'est là qu'il fut proclamé Calife et c'est là aussi qu'il mourut et fut enterré.

 

 

© Copyright 1997- 2009 New World Design - Webmaster@visit-syria.com